A saisir villas sur l’île de Nosy-Be.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Sur le domaine résidentiel de Mpanjaka Baie à Madirokely, devenez propriétaire d’une superbe villa. Le site a un bel emplacement avec une forme naturelle fermée. Pour tout propriétaire d’un terrain, le promoteur assure la construction de votre villa. Avec Madirokely c’est tout le reflet de la beauté de Nosy-Be que l’on entrevoit.

UN SITE IDEAL POUR INVESTISSEURS

mpanjaka baie nosy Be

La reprise économique est effective depuis le premier semestre 2014 à Nosy-Be dont le projet hybride d’énergies renouvelables. Grâce à la mise en place de l’EDBM, la création de société s’est fortement améliorée. L’Economic Développent Board of Madagascar aide les investisseurs nationaux ou étrangers dans leurs démarches administratives. Les villas de Mpanjaka Baie sont une solution de plus à la forte demande ressentie à Nosy-Be. Madirokely est à une dizaine de kilomètres de Hell-Ville. C’est pourquoi de nouvelles infrastructures de base de proximité sont une priorité. Les villas de Mpanjaka Baie sont faites aussi pour passer paisiblement sa retraite. Les produits de base proviennent en grande partie de la Grande terre (Antananarivo, Mahajanga ou Antsiranana). Cela explique le coût cher de la vie sur l’île perle de l’Océan Indien.
Cependant le prix des villas demeure le plus bas de la région via le cours de change de la monnaie malgache. Par ailleurs certaines banques françaises par le truchement de Crédit Agricole ou BNP Paribas proposent des crédits à l’immobilier pour les investisseurs étrangers.

Environnement de qualité

Etre operateur économique à Nosy-Be est intéressant. Nosy-Be offre une main-d’œuvre jeune et motivée comme en témoigne la réalité du temps où la sucrerie de l’île est opérationnelle. Par ailleurs, les jeunes sont actifs et compétents dans les divers métiers comme guides touristiques, interprètes ou aide-caméraman. Ils attendent l’ouverture de nouvelles PME opportunes.

Olivia

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »